eucalyptus taille plantation

Eucalyptus : taille, plantation et entretien

Choisir et planter l’eucalyptus

Les eucalyptus sont des arbres attrayants et robustes, originaires d’Australie. Leur croissance rapide, leur feuillage étonnant et leur capacité à s’adapter à différents types de sols en font un choix populaire pour de nombreux jardiniers.

Comment choisir l’eucalyptus adapté à votre jardin ?

Avant de choisir un eucalyptus à planter, il est essentiel de prendre en compte certains facteurs :

  • Type de sol : la plupart des eucalyptus préfèrent les sols bien drainés, mais certains peuvent tolérer les sols plus lourds.
  • Zone climatique : bien que résistants au gel, les eucalyptus préfèrent des climats tempérés à chauds.
  • Exposition : la plupart des eucalyptus apprécient le plein soleil, mais certains peuvent tolérer l’ombre partielle.
  • Dimension : enfin, les différentes variétés d’eucalyptus peuvent avoir des dimensions très variées. Choisissez en fonction de l’espace disponible.

Préparation du sol pour l’eucalyptus

Une fois que vous avez choisi votre eucalyptus, il est maintenant temps de préparer le sol pour sa plantation. Voici comment :

  1. Désherbez la zone de plantation
  2. Creusez un trou deux fois plus large et aussi profond que le pot de l’eucalyptus
  3. Ajoutez du compost ou du fumier bien mûri au fond du trou
  4. Placez l’eucalyptus dans le trou et remplissez-le de terre, en veillant à ne pas enterrer le tronc
  5. Arrosez généreusement
Lire aussi :  Sanseviera : nos conseils pour l'entretenir !

Soins post-plantation de l’eucalyptus

Après la plantation, il est crucial d’entretenir correctement votre eucalyptus pour assurer sa bonne croissance :

  • Arrosage : Les eucalyptus ont besoin d’un arrosage régulier pendant leur première année de croissance. Une fois établis, ils sont assez tolérants à la sécheresse.
  • Taille : Taillez votre eucalyptus en fin d’hiver ou début de printemps pour encourager une nouvelle croissance.
  • Protection : Protégez les jeunes eucalyptus durant les premiers hivers pour éviter les dommages causés par le gel.

Les différents types d’eucalyptus et leurs tailles

Les eucalyptus sont des arbres ou des arbustes originaires d’Australie qui ont été introduits dans d’autres parties du monde grâce à leur résistance à la sécheresse et à leur beauté. En France, la plupart des variétés sont cultivées pour leur feuillage, qui est souvent utilisé pour faire des bouquets.

Il existe plus de 700 espèces d’eucalyptus, allant de grands arbres majestueux à de petits buissons. Dans cet article, nous nous concentrerons sur quelques-uns des types les plus couramment cultivés et sur la façon de les tailler.

Eucalyptus gunnii (Gommier cidre)

Eucalyptus gunnii, communément appelé Gommier cidre, est un des types les plus connus en France. C’est un arbre à croissance rapide, atteignant généralement entre 10 et 15 mètres de haut. Pour la taille : une taille légère chaque année suffit pour maintenir la forme de l’arbre.

Eucalyptus globulus (Blue Gum)

L’Eucalyptus globulus ou Blue Gum atteint souvent entre 30 et 55 mètres de hauteur, avec une canopée large et arrondie. Pour la taille : Il est préférable de tailler cet arbre en début d’été, juste après la floraison.

Lire aussi :  Sanseviera : nos conseils pour l'entretenir !

Eucalyptus dalrympleana (Mountain Gum)

L’Eucalyptus dalrympleana ou Mountain Gum atteint une hauteur de 10 à 30 mètres. Pour la taille : Il est recommandé de tailler les jeunes arbres pour stimuler une croissance plus dense.

Eucalyptus pauciflora (Eucalyptus des neiges)

L’Eucalyptus pauciflora ou Eucalyptus des neiges est un grand arbre pouvant atteindre jusqu’à 20 mètres de hauteur. Pour la taille: la taille n’est généralement pas nécessaire sauf pour éliminer les branches mortes ou endommagées.

Comment entretenir votre eucalyptus

Plein de charme et de fraîcheur, l’eucalyptus est un arbre de choix pour votre jardin. Cependant, son entretien n’est pas toujours évident pour les non-initiés. Voici quelques conseils pour le faire prospérer tout au long de l’année.

Choisir la bonne variété d’eucalyptus

Il existe de nombreuses variétés d’eucalyptus, et toutes ne sont pas adaptées à tous les types de climats. Dans les régions où le gel est fréquent en hiver, optez pour Eucalyptus gunnii qui est plus résistant.

Plantation de l’eucalyptus

La plantation doit idéalement être réalisée au printemps et en plein soleil. L’eucalyptus apprécie les sols bien drainés.

  1. Creusez un trou de 3 à 4 fois le volume de la motte.
  2. Mettez une couche de graviers ou de billes d’argile au fond du trou pour faciliter le drainage.
  3. Placez votre eucalyptus au centre du trou et remblayez-le.
  4. Arrosez abondamment.

Taille de l’eucalyptus

L’eucalyptus se taille de préférence au début du printemps ou à la fin de l’été pour les régions douces.

  • Supprimez les branches mortes ou abimées.
  • Raccourcissez les branches trop longues pour limiter l’envergure de l’arbre.
Lire aussi :  Sanseviera : nos conseils pour l'entretenir !

Entretien et soins au quotidien

L’eucalyptus est relativement facile à entretenir au quotidien. Il nécessite un arrosage régulier, surtout en cas de sécheresse. En hiver, protégez le pied de l’arbre avec un paillis si vous êtes dans une région froide.

Les erreurs à éviter en manipulant l’eucalyptus

L’eucalyptus est une plante robuste qui apporte une touche d’exotisme à votre jardin. Toutefois, une manipulation incorrecte peut entraîner des problèmes de croissance et de santé pour cet arbre. Dans cet article, nous abordons les erreurs courantes à éviter lors de la manipulation de l’eucalyptus.

Erreur n°1 : Un choix d’emplacement inapproprié

L’eucalyptus a besoin de beaucoup de soleil pour croître de manière optimale. La plantation dans un endroit trop ombragé est une erreur fréquente qui peut nuire à sa croissance et à son développement.

Erreur n°2 : Ignorer les besoins en eau de l’eucalyptus

Bien que l’eucalyptus soit une plante résistante à la sécheresse, il a néanmoins besoin d’arrosages réguliers, particulièrement en période de croissance active. Un arrosage insuffisant ou excessif peut représenter un déséquilibre nuisible.

Erreur n°3 : Négliger le type de sol

L’eucalyptus préfère des sols bien drainés. Planter dans un sol argileux ou mal drainé peut conduire à un enracinement pauvre et augmenter le risque de maladies.

Erreur n°4 : Tailler de manière inadéquate

La taille est essentielle pour maintenir la forme et la santé de l’eucalyptus. Cependant, une taille incorrecte peut provoquer des blessures et exposer l’arbre à des infections. Il est donc crucial de se familiariser avec les bonnes pratiques de taille.

Erreur n°5 : Ignorer les signes de maladie ou de stress

Les changements de couleur des feuilles, le flétrissement ou la chute prématurée des feuilles sont souvent des signes que quelque chose ne va pas avec votre eucalyptus. Il est important d’agir rapidement lorsque ces signes apparaissent pour prévenir les dommages à long terme.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *